Jeudi 21/03/2019 :

 

Nous sommes allés observer des isards sur la montagne. Nous en avons vu 6 dont un petit. Ils sautaient de rocher en rocher et ils montaient vite et facilement. Nous avions des jumelles et une longue vue. Ils avaient encore leur pelage d’hiver.

Le midi nous avons mangé du pamplemousse du beefsteak avec des frites. En dessert salade de fruit.

Cet après-midi nous avons fait des jeux de glisse : luge, bataille de boules de neige, bonhomme de neige, et la construction d’un igloo. Nous avons ouvert la porte à l’igloo pour que Celya ne passe pas sa nuit dedans. Normalement elle n’aurait pas dû avoir froid…..

Nous sommes rentrés pour goûter et nous avons pris notre douche. Nous avons fait un temps de classe, mais certains préfèrent jouer avec Céline à des jeux de société.

Ce soir veillée sur les avalanches.

La classe de CM1

 

Le ski nordique

Mercredi, nous avions fait une journée de ski nordique au Plateau de Beille (à 1800 m d’altitude).

Le matin nous avions appris le chasse-neige et le pas-tournant.

Nous avions fait des pistes vertes et bleues.Le midi, nous avions pique-niqué sur place.

L’après midi, nous avions fait du ski ou visité des igloos et fait des batailles de boules de neige.

Enora et Manon

 

Détection de victimes d’avalanche

Ce matin, nous sommes allés au Port-de-Lers faire de la raquette et de la luge.On a marché et on a fait des descentes en courant sur des grandes pentes.Sébastien nous a expliqué le fonctionnement de la D.V.A :

Il nous a montré le matériel nécessaire: une pelle, une sonde et un DVA. Il y a deux boîtiers le premier émet des ondes (qu’on ne perçoit pas à l’oreille humaine), le second les reçoit.Plus on s’approche d’une victime, plus le boîtier émet des petits signaux sonores rapprochés.Il permet donc de localiser une personne ensevelie.

Etienne et Timéo

 

La grotte de Niaux

Cet après-midi,nous sommes allés à la grotte de Niaux .

Elle était très grande. On a le droit de la visiter par petits groupes et pendant un temps limité, pour ne pas l’abîmer. Elle faisait trois kilomètres de longueur. Nous n’avons visité que neuf cents mètres le reste n’était pas accessible au public. Il y avait des concrétisions qui grandissaient d’un centimètre par siècle, trois lacs dont un qui empêchait d’accéder aux autres galeries.Nous devions rester deux par deux (un seul gardait une lampe car le sol était glissant).

Nous avons vu des dessins pariétaux : surtout des bisons et des chevaux ; pour les dessiner, les hommes de cro-magnon utilisaient du charbon ou de l’argile. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, les dessins ne représentent pas des scènes de chasse (le renne était l’animal le plus chassé et il est peu présent dans les dessins). Cette visite était impressionnante et intéressante.

Angelo et Angus.

 

Message des forces de l’ordre :

Journée aux multiples activités. Riches en découvertes propres au milieu montagnard. Les dos des anciens souffrent lors des marches avec un peu de grimpette. L’énervement grimpe petit à petit : est-ce dû à la boom de demain ou à la pleine lune….. Nous appréhendons le rangement des valises vu l’ordre et la notion de rangement de certains ou certaines. Nous allons essayer de faire quelques photos qui apparenteraient plus d’un souk que d’une chambre. On tient le choc, mais nous vous rappelons que vos chers progénitures rentrent samedi soir… On se servira de la chaîne téléphonique pour vous donner notre heure d’arrivée.

 

Solution de la première énigme : En ces temps, Mesdames, les familles étaient composées d’une quinzaines de mouflets…. A bon entendeur, bonsoir.